Les Ecuries

Espace associatif >> Son Histoire >> La tour de guet | Le chai primitif | Les deux chais |
La maison de maître | Les écuries | Le parc

Salon de Montpellier 2010 (144)Bâties à la fin du 19ème siècle, ces écuries contiennent sept grands boxes (qui remplacent les 14 stalles primitives), une sellerie et à l’étage, un immense pailler.

Comme les anciens ouvriers agricoles du domaine de la Tour parlent souvent de l’existence de vingt chevaux pour le labour, et que le préau situé de l’autre côté du chemin communal abritait à l’origine (avant l’incendie de son aile nord-ouest) de très nombreux anneaux, il est très probable que ces chevaux à vocation agricole furent installés sous ce préau, près de la forge.

L’écurie proprement dite présente les caractéristiques d’un hébergement plus luxueux, très probablement destiné aux chevaux de selle et d’attelage (carrosse, landau) : grande largeur des stalles, grandes ouvertures, présence d’une sellerie, richesse ornementale des ouvertures et proximité du château.

Espace associatif >> Son Histoire >> La tour de guet | Le chai primitif | Les deux chais |
La maison de maître | Les écuries | Le parc